Kipferls noisette de Christophe Felder

Bredeles de Noël: kipferls à la noisette de Christophe Felder

Noël approche et en Alsace, on a une très belle tradition: la confection des fameux “bredeles”. Chaque année au mois de décembre, la maison s’emplie d’odeurs de fruits secs, d’épices… C’est un peu le point de départ des fêtes de fin d’année, le moment où on bascule dans le bonheur :-). Chaque famille a un peu ses propres recettes mais nous, aujourd’hui, on vous propose une recette (qu’on a un peu modifié) de notre chef préféré, Christophe Felder. Ce sont des kipferls à la noisette. En plus, c’est facile et rapide, donc aucune raison de ne pas essayer!

Détails

Pour 100 gâteaux environ
Temps de préparation

10 minutes

Temps de cuisson

18 minutes

Temps de repos

30 minutes

Ingrédients

  • 140g de sucre semoule

  • 480g de beurre mou

  • 560g de farine T45

  • 240g de poudre de noisette

  • 10g de vanille liquide

Déroulé

  • Préparez la pâte
  • Mettez tous les ingrédients dans la cuve du batteur et mélangez à faible vitesse à l’aide la feuille. Dès que vous obtenez une préparation homogène, arrêtez le batteur. Facile non ? 😉
  • Formez les kipferls
  • Divisez votre pâte en pâtons de 100g.
  • Formez des boudins de 20 cm de long environ. Filmez les et réservez les au réfrigérateur 30 minutes environ.
  • Une fois qu’ils ont bien durcis, coupez les boudins en tronçons de 3-4 cm (l’épaisseur de 2 doigts environ).
  • Déposez les tronçons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Vous pouvez les serrer, les bredeles ne s’étalent pas à la cuisson.
  • C’est déjà l’heure de la cuisson!
  • Enfournez vos kipferls à la noisette pendant 18 minutes dans un four préalablement préchauffé à 180°C.

Nous avons changé deux choses par rapport à la recette d’origine. Christophe Felder propose de mixer le sucre semoule avec une gousse de vanille et de l’ajouter à la pâte. Il suggère également d’enrober les gâteaux avec un sucre à la vanille. Nous avons déjà essayé cette version et inutile de vous dire qu’elle est excellente. Mais, de notre côté, on préfère la version sans vanille et sans le sucre. On y retrouve vraiment le côté brut de la noisette torréfiée, un peu comme du praliné. On adore également le côté ultra sablé de ce petit gâteau! Finalement, on ne lui trouverait qu’un seul défaut: quand on commence, impossible de s’arrêter!

Et vous, quelle est votre recette de gâteaux de Noël préférée? Ça vous dit de la partager avec nous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *